L’inquiétude concernant votre propre odeur corporelle augmente pendant l’été. Cela ne signifie pas que les mauvaises odeurs n’existent pas pendant le reste de l’année, mais en été, vous transpirez davantage et donc les risques de sentir augmentent.

La mauvaise odeur de la sueur des aisselles n’est en fait pas causée par la sueur, mais par la bactérie Staphylococcus himinis qui vit dans les aisselles (un endroit humide, chaud et sombre, parfait pour leur prolifération).

Parfois, cependant, alors qu’une douche suffit à éliminer les mauvaises odeurs sous les aisselles , un cycle de lavage ne suffit pas à les éliminer du linge . Il arrive que l’odeur de sueur soit toujours présente, peut-être légèrement masquée par l’assouplissant.

Cela se produit principalement avec des vêtements de sport synthétiques, fabriqués avec des tissus “hydrophobes” qui absorbent les huiles corporelles, mais pas l’eau. Cela crée un environnement parfait pour la croissance des bactéries et fait que les mauvaises odeurs persistent plus longtemps.

Pour enlever la mauvaise odeur de sueur des vêtements, la première règle est de les séparer du reste du linge. Appliquez ensuite l’une de ces méthodes très simples.

Aspririne et crème de tartre . Mélangez trois aspirines blanches avec 8 oz d’eau tiède et une cuillère à soupe de crème de tartre. Frottez la zone des aisselles avec une brosse et laissez le vêtement tremper pendant 20 minutes. Enfin, lavez-le normalement.

Bicarbonate de sodium . Faites une pâte crémeuse en mélangeant du bicarbonate de soude et de l’eau tiède, et appliquez-la directement sur la zone malodorante. Laisser agir 15 minutes, puis laver le vêtement normalement.

Sel . Dissolvez plusieurs cuillères à soupe de sel de table dans un seau rempli d’eau tiède et plongez-y le vêtement pendant une demi-heure avant de le laver comme d’habitude.

vinaigre . Remplissez le tambour du lave-linge, puis ajoutez 100 ml de vinaigre. Faites-y tremper votre linge pendant 15 minutes puis lavez normalement. Vous pouvez également utiliser du vinaigre à la place de l’assouplissant.