Hibiscus syriacus est une plante ornementale communément appelée en Italie sous le nom d’Hibiscus.

 

Cette plante, qui appartient à la famille Malvacce, comprend 400 espèces différentes qui sont surtout répandues en Europe, Océanie, Amérique, Asie et Afrique.

Ci-dessous nous allons voir comment faire pousser ces plantes en enterrant directement ses feuilles.

N’ayez pas peur, entretenir et cultiver l’hibiscus n’est pas un travail extrêmement difficile. La chose la plus importante pour réussir cette opération est d’être prudent et délicat.

Commençons maintenant !

Comment reproduire l’Hibiscus à partir de ses feuilles – Nouvelle méthode très simple !

La première chose à faire est de détacher les feuilles de la tige de la plante.

Après avoir pris la quantité de feuilles que nous jugeons appropriée, et qui paraissent saines, nous posons un bol en plastique sur une assiette plate. Je recommande : vous devez d’abord créer un petit trou au centre de la base du bol.

Ensuite, nous remplissons le bol de sable. Nous versons le sable jusqu’au bord puis ajoutons de l’eau. L’eau doit dépasser le niveau du sable pour le recouvrir complètement.

Lorsque l’eau semble absorbée par le sable, et que nous en voyons flotter dans la plaque en dessous, nous pouvons disposer les feuilles proprement à l’intérieur. L’important est de bien répartir les feuilles sur tout le pourtour du bol en prenant soin de laisser le centre vide.

Au bout de 25 jours nous versons une goutte d’eau dans notre bol puis extrayons délicatement les feuilles. Une fois tous récupérés nous pourrons admirer les racines nées spontanément.

Puis on élimine le surplus de sable en versant un peu d’eau dessus.

À ce stade, nous remplissons un pot de fleurs avec de la terre de jardin.

Enfin, plantez une seule feuille dans le sol et arrosez-la avec de l’eau. Évidemment, nous pouvons répéter la même procédure pour les autres feuilles restantes.

Au bout de 30 jours nous pourrons admirer la naissance de quelques nouvelles feuilles en pleine terre.

Bon travail à tous.