Avant de commencer à fertiliser, vous devez préparer de l’engrais. Tout d’abord, il est nécessaire de bien faire bouillir les œufs pour que leurs coquilles se séparent facilement du blanc.

Vous pouvez également utiliser les coquilles d’œufs crus, mais dans ce cas, vous devez très bien les laver et les sécher avant de les ajouter au substrat dans les pots. Sinon, les restes des blancs à l’intérieur des enveloppes commenceront à pourrir et peuvent nuire aux plantes.

Le plus simple est de mélanger les coquilles avec le substrat en une seule fois, après avoir préalablement enlevé sa couche supérieure. Il convient de noter que vous obtiendrez un effet significatif si vous séchez et broyez les coquilles d’œufs au préalable jusqu’à ce qu’elles soient farinées. Vous pouvez le faire à l’aide d’un moulin à café ou d’un mortier et d’un pilon ordinaires. Cette procédure est effectuée une fois tous les 3-4 mois.

Mais il existe une autre variante d’engrais – une variante plus efficace. Elle consiste à préparer une infusion à base de farine de coquille d’œuf.

Pour préparer l’infusion, vous avez besoin de 1 litre d’eau chaude et de 200 g de farine de coquilles d’œufs. Il suffit de combiner ces 2 ingrédients dans un bocal en verre et de couvrir la solution obtenue avec un couvercle hermétique, après quoi mettez-la dans un endroit sombre pendant 12 à 14 jours. De plus, la solution doit être agitée régulièrement (une fois par jour pendant ces 2 semaines).

Les plantes doivent être arrosées avec l’infusion obtenue 1 à 2 fois en 3 mois.

Il convient également de rappeler que cet engrais ne convient pas aux azalées, aux géraniums et aux camélias. Ces plantes se développent mieux dans un substrat alcalin ou neutre : par conséquent, l’acidification du sol avec des coquilles d’œufs ne sera que nocive pour elles.

Bon jardinage !