Pour bien pousser et fleurir magnifiquement, les lys doivent être plantés correctement et correctement entretenus, y compris fertiliser régulièrement.

Les jolis lys font partie des plantes de jardin et d’intérieur les plus populaires. Ils ont fière allure dans les haies, lorsqu’ils sont plantés seuls ou groupés. Ces fleurs royales préfèrent l’espace et la lumière indirecte du soleil.

PLANTER DES LYS

Les bulbes de ces plantes pluriannuelles peuvent être plantés aussi bien au printemps qu’en automne. Mais la période optimale pour cette procédure est considérée comme celle entre la deuxième décade d’août et la mi-septembre. Ainsi, les bulbes parviennent à se rétablir et la plantation ou la replantation ne leur nuit pas. De plus, ils auront suffisamment de temps pour s’adapter au nouvel endroit jusqu’à ce que les gelées se déchaînent.

Nota bene ! Les bulbes plantés au printemps ont déjà des pousses fines et fragiles, que le froid ou vos mouvements imprudents peuvent facilement blesser.

La parcelle, sur laquelle vous prévoyez de planter des lys, doit être bien fertilisée. Les engrais organiques doivent être incorporés dans son sol un an avant de planter des lys. Le sol doit être meuble, avec un pH neutre et ne pas laisser l’eau stagner (par conséquent, du sable est ajouté sous les bulbes de lys). Les bulbes choisis pour la plantation doivent être durs, sains, sans taches ni traces de pourriture. La profondeur, à laquelle le bulbe doit être planté, dépend de sa taille et est égale à « 3 x sa hauteur ».

Les bulbes de lys doivent être plantés sur le « lit » de sable.

FERTILISATION DES LYS

Les lys ont besoin d’engrais tout au long de la saison. Par conséquent, il serait préférable d’ajouter des engrais minéraux immédiatement après la fin des gelées printanières. Ainsi, répandez du nitrate d’ammonium, qui influence favorablement le développement des plantes, sur un sol humide : une cuillère à soupe d’engrais pour 1 mètre carré suffit, lors de la première fertilisation.

La fertilisation suivante est effectuée en mai, après l’émergence des pousses. Dissoudre 40 à 50 g d’engrais riche en azote, phosphore et potassium dans 10 litres d’eau. Cette solution nutritive est versée à la base des lys après avoir arrosé leur sol. Étant liquide, il atteint les racines plus rapidement et est mieux assimilé. Une fertilisation similaire doit être effectuée après l’apparition des bourgeons.

Crinii răspund la fertilizare prin înflorire abundentă.

În iulie, chiar înainte de înflorire, este necesară adăugarea superfosfatului dublu și a unui îngrășământ cu potasiu și magneziu: se dizolvă 10 g și, corespunzător, 15 g din fiecare îngrășământ în 10 litri de apă.

Pendant la saison végétative, de la cendre de bois est ajoutée au sol autour des lys : 100 g de cendres pour 1 mètre carré. Cette fertilisation contribue à la fortification des plantes et à leur floraison plus abondante et plus intense.

La dernière fertilisation de base est appliquée après la floraison (pour la restauration et la maturation des bulbes). Le superphosphate et le sulfate de potassium sont utilisés. Après la floraison, les lys ne doivent pas être taillés, car leurs parties aériennes contribuent à l’accumulation de nutriments dans les bulbes et à leur croissance. Avant le début des gelées, la parcelle de fleurs est recouverte d’humus provenant des feuilles. Le compost protège les lys du gel et, au printemps, joue le rôle de paillis.

Bon à savoir ! Pour qu’ils ne tombent pas malades et fleurissent splendidement, avec de grandes fleurs, les lys doivent être replantés une fois tous les 3 à 5 ans. La prophylaxie des maladies est réalisée en saupoudrant les lys d’une solution à 1% de sulfate de cuivre et de chaux éteinte pendant la période végétative. Le sol autour des lys est maintenu meuble, modérément humide et débarrassé des mauvaises herbes.

Comme vous pouvez le constater, une excellente floraison des lys peut être obtenue relativement facilement. Le plus important est de les planter et de les fertiliser à temps.

Bon jardinage !