Que dit la loi sur le fait de rôtir sur le balcon ? Est-ce possible ou est-ce un crime ? Le code pénal répond.

Avec la saison chaude, il est normal d’avoir envie d’être à l’extérieur , de manger avec des amis et de griller quelque chose. Mais quand on n’a pas de jardin à disposition, rôtir sur le balcon est-il un crime ? Parfois, cette solution est aussi choisie pour ne pas créer de mauvaise odeur à l’intérieur de sa maison, la laissant parfumée. À ce stade, les utilisateurs veulent savoir s’ils peuvent le faire ou non et à quel moment.

Peut-on rôtir sur le balcon ? Ce que dit la loi

La réglementation est toujours basée sur tout ce qui peut ou non être permis dans une copropriété. Rôtir sur le balcon est l’une des activités que les gens pratiquent, pour ne pas cuisiner à la maison ou pour profiter de l’été.

Le règlement de copropriété pourrait interdire cette action, mais en général les grillades sur le balcon sont autorisées aussi bien avec un réchaud à gaz qu’avec un réchaud à charbon. Pour comprendre s’il est légal ou non d’utiliser le barbecue sur le balcon, l’article de référence est le numéro 844 du Code civil.

Celui-ci stipule que les sujets qui réalisent l’action doivent le faire en toute sécurité. Ils doivent avoir du respect pour le lieu et aussi pour les personnes qui peuvent vivre dans le même bâtiment.

rôtir sur le gril

La fabrication des braises puis la torréfaction sont autorisées par la loi, mais avec une extrême attention à toutes les variables. Si la fumée dérange les autres condos, ainsi qu’une forte odeur et du bruit, ils pourraient à juste titre se plaindre. La loi italienne fixe une limite qui est toujours celle de la tolérance, qui concerne principalement les émissions de fumée. La législation a pour tâche d’accompagner les sujets dans le respect des règles normales de coexistence.

Quel est le risque s’il est interdit d’utiliser le gril sur le balcon ?

Les braises sur le balcon sont donc autorisées, mais une certaine limite ne doit pas être dépassée. De plus, tel que mentionné, il faut se référer aux lois de sa propre copropriété qui pourraient interdire ou limiter ce type d’action. L’article 844 est donc une loi qui réglemente mais qui demande aussi du bon sens. Pour aller plus précisément, un barbecue sur le balcon doit aussi se faire sur une courte durée et pour quelques personnes.

Si le règlement de copropriété l’interdit, alors les sujets ne pourront pas accéder aux braises même si les émanations sont modérées ainsi que les temps d’utilisation.

barbecue

Tous les sujets qui transgressent le règlement de copropriété peuvent être dénoncés par les autres copropriétés. Une amende pouvant aller jusqu’à 300 euros pourrait donc également être déclenchée . En résumé, la loi autorise cette action sur le balcon mais avec modération et prudence. Cependant, il est nécessaire que la loi ainsi que le règlement de copropriété soient respectés. En général, faites toujours attention aux fumées et à l’odeur , sans jamais déranger les autres sujets.