En principe, il serait préférable de semer les graines de carottes en 2 étapes : fin avril et dans la deuxième quinzaine de mai. Les premières carottes peuvent être cultivées en été, et celles semées en mai conviennent au stockage pour l’hiver et poussent plus facilement : elles poussent rapidement, ne sont pas affectées par la mouche de la carotte et ne sont pas envahies par les mauvaises herbes, car elles peuvent être enlevées avant le semis.

Il existe plusieurs méthodes de préparation des graines pour la plantation. L’une d’entre elles consiste à envelopper les graines dans un tissu et à les enterrer dans le sol (à la profondeur d’une bêche), et après une semaine, elles peuvent être enlevées et semées.

Une autre méthode consiste à envelopper les graines dans un chiffon humide, que vous devez mettre dans un sac en plastique et réfrigérer (sur son étagère inférieure). Dans une semaine, les graines seront prêtes à être plantées.

La troisième méthode, que nous décrirons plus en détail, consiste à semer des graines de carottes à l’aide de colle à base de fécule de pomme de terre, préparée à partir d’un litre d’eau et de 3 cuillères à soupe de fécule de pomme de terre : chauffer l’eau, puis y ajouter l’amidon dissous dans une petite quantité d’eau et, en remuant continuellement, faire bouillir la solution obtenue pendant 1 à 2 minutes. Laissez refroidir.

Ajoutez 4 g de graines de carotte et 1 g de graines de radis à la solution d’amidon : incorporez-les progressivement pour qu’elles ne collent pas ensemble. Les radis germeront rapidement et indiqueront la rangée sur laquelle les carottes ont été semées. De cette façon, vous pourrez creuser le jardin, sans craindre de couper également des carottes avec des mauvaises herbes. De plus, lors de la cueillette des radis, vous éclaircirez également les carottes.

Après avoir préparé la tranchée de plantation, arrosez-la bien avec de l’eau combinée à un engrais riche en potassium (nous avons utilisé de l’humate de potassium) : suivez les instructions sur son emballage. Laissez l’eau pénétrer dans le sol.

Versez ensuite dans un jet fin la solution d’amidon et de graines dans la tranchée, en la remuant périodiquement. Il serait préférable d’utiliser un pot à pointe mince à cet effet.

Après cela, plantez quelques cèpes (ciboulette) sur le rang de carottes, en laissant des espaces de 40 cm entre eux. De cette façon, vous obtiendrez des oignons verts et chasserez la mouche de la carotte du jardin, car les oignons sont un excellent répulsif pour eux.

Recouvrez la tranchée de terre, mais sans trop approfondir les graines.

Ensuite, couvrez l’intrigue avec un film. Ainsi, le sol se réchauffera bien et les graines germeront rapidement. Comme vous ne remarquerez que les premières pousses de radis, remplacez le film par un film protecteur pour plantes et attendez que la carotte germe.

Bon jardinage !